mardi 27 mai 2014

Paris DJs est magique et a besoin de vous!

Cliquez sur l'image pour participer!

Oyé! oyé! Avis à la populace des musicophiles en tous genres: on a besoin de vous!

Paris Djs, bande de producteurs fanatiques de grooves de tout horizons, menée par l'infatigable Djouls (qui a contribué a nous ouvrir grands les esgourdes dans nos années Soulseek), veut nous faire plaisir et mettre sur galette noire les meilleurs remixes de son metteur en son préféré à savoir Grant Phabao. Un double LP et un six pack de 45 tours sont prévus avec des versions dynamitées de Alice Russell, avec ou sans Nostalgie 77, Brownout, Jungle Fire, The Jays, The Grits, The Cactus Channel, Adrian Quesada ou Carlton Livingston pour ne citer qu'eux! On peut déjà écouter les deux projets qui récapitulent en fait des années de travail "digital" sur la page Soundcloud de nos amis:

Les 45t:


Le double-LP:



Pour pouvoir écouter ces petites merveilles tout l'été sur ta platine préférée, et te dandiner au bord de l'eau en sirotant un cocktail avec du bon son des les oreilles, il va falloir plonger dans ton porte-monnaie rempli d'épines et participer à leur campagne de crowdfunding lancée il y a 15 jours et qui atteint aujourd'hui, à mi-parcours, seulement 40% de l'objectif final fixé à 12000 euros (les 2/3 du budget nécessaire total le reste étant financé par les moyens propres du label). Les participations peuvent être de 10 euros pour un 45tours en édition limitée à 1500 euros pour un total pack avec un de vos morceaux remixé par Grant Phabao, illustré par Ben Hito et publié sur Paris Djs! Le double LP coûte lui 25 euros et le coffret 45 tours 70 euros. Une grande variété de combinaisons est possible et le label a même pensé à ceux qui s'en foutent de la musique avec un t-shirt et des affiches de Ben Hito...en résumé ils ont fait les choses aux petits oignons!

Make your choice!


Appel aux retardataires donc...ils vous restent 15 jours pour faire exploser le compteur et rejoindre les 78 kissbankers qui ont déjà parié sur le projet! 78 le nombre semble ridicule quand on le compare au 7900 fans de la page Facebook Paris Djs et aux milliers de personnes qui ont kiffé la vibe au son des compils et morceaux diffusés régulièrement sur Bandcamp ou des 500 podcasts et des bananes gracieusement offerts sur le site officiel de Paris Djs. En parlant de podcast, j'espère que vous n'avez pas manqué le dernier du Bureau des tendances musique, consacré (tiens, tiens ça nous rappelle quelque chose) aux morceaux offerts au téléchargement gratuit et légal sur la toile et intitulé (on adhère complètement) "Some Of The Best Things In Life Are Free Vol.1":

Cliquez sur la pochette signée Ben Hito pour accéder au mix et aux liens de téléchargement!

Pour conclure: le gratuit c'est bien, en abuser ça craint! 

Support the artists! Save the "real" vinyles!
(si on laisse faire ils font finir par rééditer les 45 tours de Benny B et de la Compagnie Créole pour le Disquaire Day!)

dimanche 25 mai 2014

#Onceamonth n°1405


Ah le joli mois de mai! Au cœur du printemps nous vous invitons à un voyage aux accents jazz, avec un départ dans les étoiles (ABTML, vous nous recevez?) depuis l'Aéroport de Charlo (quel titre énormissime de Pacha!), dans les contrées aussi lointaines que celles fréquentées par le joueur de flûte de Hamelin qui semble s'être reconverti dans les pélicans, plus glamour que les rats...Au rayon jazz on ne se moque pas de vous puis qu'on vous propose deux titres de Badbadnotgood (si vous êtes malencontreusement passés à côté de notre petite compil' dédicacée à ce groupe, ça se passe dans l'article précédent), une rareté de Jimi Tenor et une autre du grand Mark de Clive-Lowe, qui a eu l'idée folle d'offrir une bonne partie de sa discographie pendant 24 heures seulement (ce n'est pas faute de vous avoir prévenu...ici, comme d'habitude). Le jazz, obscur, spirituel, funky ou tropicalisant, n'est pas bien loin non plus chez les beatmakers QMan1, Medline qui présente ici son projet Electroom Acoostap (signé sur Cascade Records), Central Parks de l'écurie Cold Busted, le duo Count Lazy & Funkbademeister ou Monster Rally qui nous mettent bien en condition pour l'été...Un #onceamonth sans hip-hop ne serait pas vraiment un #onceamonth et on ne vous a pas volé avec des morceaux high level à commencer par le terrible "n°1" de Mr. Flash qui s'offre le luxe d'inviter Oh No et Action Bronson sur son morceau, mais aussi l'hypnotique "No Manners" de Tony Dangler, l'hommage à la French Connection signé CM Jones (merci RadioChantier pour la découverte...et peut-être le vinyl si je suis tiré au sort de votre fameux concours!) et la dernière trouvaille du label Big Dada qui nous présente la petite Kate Tempest, slameuse au verbe acéré! Une petite dose de french abstract "à l'ancienne" (et c'est compliment) avec une leçon de 9th Cloud (qui prépare une sortie sur Eklektik Records) et Dj Phantom qui offre son entêtant et célèbre générique. Une pincée de uptempo avec le meilleur joueur marseillais du moment, magicien du chalouppement, Kid Francescoli, et les nerveux Crookram et Dewi pour rappeler qu'à cette époque les températures sont censées grimper... Une double mention spéciale enfin pour Tarzan aka Miqi-O, bidouilleur sauvagement génial, qui offre sur le label de Besançon La Boocle, l'un des EP les plus excitants du moment (même les Inrocks lui font des éloges...) et LZO Records qui grâce au plus grand écart du globe, du far west d'Incredible Polo au far east de The Glass Half, a droit a une double citation! Merci aux artistes et vive la musique!

Le mix:


La playlist (cliquez sur le titre pour accéder au téléchargement):

001. #abmtl - début (keskispasslaho)
002. #pacha - l'aéroport de charlo (vol supersonik)
003. #tonydangler - no manners (côté obscur)
004. #mrflash - number 1 feat. #citiesaviv #actionbronson #ohno (head bangerz)
005. #cementfeatheredbeard x #badbabnotgood x odb - brooklyn zoo (goodgoodnotbad)
006. #badbadnotgood - rotten decay (master piece)
007. #markdeclive-lowe - blueberries (jazz sautillant)
008. #tarzan - de lianes en lianes (douce jungle)
009. #ciscero feat. #qman1 - yemin (le pied)
010. #jimitenor - miracles alternative version (i want to believe)
011. #electroomacoostap - holy (oh my god its medline)
012. #crookram - booby trap (tir aux pigeons)
013. #dewi - dopamine (juvabien)
014. #mikeladd - black playmobil (l'histoire en avant)
015. #centralparks - funky illusion (groove disease)
016. #9thcloud - my life's an interlude (lesson 9)
017. #djphantom - un jour un destin (pas delahousse)
018. #cm jones - let's start (french connection)
019. #theglasshalf - gone far east (route de la soie)
020. #countlazy & #funkbademeister - pretty ones (funklifesavers)
021. #monsterrally - hazy palava (piapiano)
022. #katetempest - icarus (aller plus haut)
023. #incrediblepolo - madissera (un pauvre cowboy solitaire)
024. #kidfrancescoli - prince vince (joue la comme enzo)

mercredi 21 mai 2014

BadBadNotGood, les 3 petits cochons du jazz [LCPR023]


Un des évènements de l'année c'est la sortie, sur le label Innovative Leisure, du premier véritable vinyle (il y a eu quelques galettes éditées en éditions très limitées) du groupe de jazz le plus barré et le plus controversé de cette décennie: BadBadNotGood aka BBNG. Originaire de Toronto, le trio (Sowinski, Tavares, Hansen) d'une soixantaine d'années cumulées, a tapé un grand coup en 2011 en sortant, sur Bandcamp et en téléchargement gratuit, leur premier album, "BBNG", qui marquait d'emblée leur griffe, acérée sur les bancs de l'université en 2010, en s'attaquant aux monument (JDilla, ATCQ, etc...) et à la nouvelle vague (le label OddFuture en tête) du hip-hop par la déstructuration des codes du jazz (que qui leur valu les foudres de leur prof' et des conservateurs de la note bleue...)! La science du buzz de Tyler, The Creator et Gilles Peterson a fait le reste pour que le groupe explose à la face du monde musical. Fan de la première heure et tout heureux de posséder enfin un vinyle estampillé BBNG, on se devait de célébrer cette sortie par une présentation de "III" et une petite compilation "F&L"...

"Le jazz n'est pas mort, c'est juste qu'il a une drôle d'odeur" 
Franck Zappa

BBNG at home!
En distillant des morceaux de "III" depuis le début de l'année (CS60, Hedron puis Can't Leave The Night, Sustain et enfin Kaleidoscope la veille de la sortie le 6 mai dernier) le groupe avait suscité chez nous et sur les réseaux sociaux une incroyable attente...assouvie dès les premières notes de "Triangle" qui ouvre l'album et sur lequel on retrouve ce "son" si caractéristique où les influences se mêlent tellement qu'on peine à les identifier...ni tout à fait jazz, ni vraiment hip-hop ou rock mais tout à la fois dans une ambiance unique, propre au groupe qui fabrique sa musique sans se soucier des genres..."Je ne sais pas quel est notre style. Je dis juste que c’est de la musique. Je ne dis pas que je fais partie d’un groupe de jazz, je dis juste que je suis dans un groupe" dixit Matt Tavares, le pianiste (source). Pour nous convaincre "Can't Leave The Night", qui fait office de tube, nous plonge dans l'énergie furieuse de BBNG, celle qui fait se déchaîner les foules lors de leurs lives bouillants, qui ferait une B.O. idéale pour un James Dean du XXIème siècle à bord d'un bolide cabriolet dans la fade blancheur des luminaires des avenues de L.A... (ah on me dit dans l'oreillette que Paul Walker a tenté l'expérience il y a quelques mois...) Superbe! Sur "Confessions", les notes bleu prennent de l'épaisseur grâce à la clarinette de Leland Whitty également invité sur "Eyes Closed" où cette fois c'est sa contrebasse qui prend à merveille le relais du guitariste Chester Hansen. Entre les deux, "Kaleidoscope" offre une bonne dose de psychédélisme, très pop par moments avec un final qui peut faire penser à du David Axelrod, et frénétiquement rythmée par Alexander Sowinski, le batteur et troisième larron du groupe...un deuxième tube donc! Avec "Hedron" et "Differently, Still" le groupe semble vouloir faire la paix avec la grande famille du jazz en proposant des morceaux plus classiques dans leur conception et leurs sonorités même si on n'échappe pas, et on en s'en régale, à quelques envolées délirantes sur le premier et que le titre du second sonne un peu comme une gentille provocation. Le début de "Since You Asked Kindly" rompt brutalement le traité de paix signé par le titre précédent et nous envoie sur les dancefloors avec un hymne dance, très 80's, qui ne devrait pas tarder à éveiller l'appétit des remixeurs en tous genres...à écouter très très fort, sous les stroboscopes...effet garanti! "CS60" qui était le premier extrait proposé en janvier, vient clore l'album avec une des montées en pression dont le groupe a le secret...Pour résumer, "III" a largement comblé nos attentes (même si on n'y retrouve pas de jazzification de standard hip-hop) car il reflète parfaitement ce qu'est BBNG, un trio nourri d'influence diverses (écoutez ce MIX pour vous en convaincre), formé aux techniques du jazz, mais qui cherche perpétuellement à créer son style sans se soucier des codes ni des qu'en-dira-t-on: c'est ce qu'on appelle des artistes non?

Écouter et acheter 'III' sur Innovative Leisure:


Le groupe, en plus d'avoir une mauvaise réputation (relative) dans le milieu du jazz, aime bien apparaître avec un masque de tête de porc il était donc tout naturel pour nous d'intituler cette sélection "Les 3 petits cochons du jazz". Vous y trouverez des extraits des différents albums de BBNG proposés au téléchargement gratuit et légal (exception faite du titre "Seven" en featuring avec Tyler, The Creator, extrait du bootleg BBNG vs Odd Future). Tous les tubes du trio canadien sont présents avec les reprises des grands classiques du hip-hop (Fall in Love, Brooklyn Zoo, Electric Relaxation) ou des petits nouveaux (Earl, Camel) en live ou en studio. Le terrible morceau "Listeriosis" est aussi l'occasion de faire une petite dédicace au Blues du Robot qui utilise ce titre comme jingle dans son émission du samedi. On a cherché à faire un ensemble pêchu et dynamique...on espère que ça vous plaira et que cela vous incitera à vous pencher de près sur le cas Badbadnotgood...SUPPORT THE ARTISTS!

Le mix:


Les liens de téléchargement:
Suivre le groupe:

samedi 10 mai 2014

Le Groove Kitu - #1 - Bandes de Funk [LCPR022]


Shaft vous met son arme sur la tempe pour que vous soyez attentif à la déferlante de groove qui va suivre! Pour ce premier numéro de la série "Le Groove Kitu" on vous propose de (re)découvrir des groupes qui font revivre le funk de papa en y mêlant des influences variées (on fait le tour du monde en passant de l'Argentine à la Nouvelle-Zélande, de Bordeaux à Nashville) mais toujours avec l'objectif commun de faire bouger vos cheveux!
Malheureusement certains morceaux offerts en durée limitée ne sont plus disponibles au téléchargement (ils sont indiqués par la mention "ex-f&l")...raison de plus pour supporter les artistes et acheter des disques!

Le mix:


Playlist et liens de téléchargement:

001. FEDERACION AFRANCESADA DE FONK - We Want The FAF
002. THE FAT BADGERS - PNS Bounce
003. THE RUFFCATS - Ritalin Kid
004. SHAOLIN TEMPLE DEFENDERS - Keep This Funk On A Roll
005. THE SOUL MOTIVATORS - Gravy Train
006. THE SUGARMAN 3 - Rudy's Intervention
007. THE BLACK SEEDS – Fire
008. WEEN - Ambrosia Parsley
009. GEORGIA SOUL COUNCIL - We're Gonna Groove
010. THE CACTUS CHANNEL - The Colour Of Don Don (Radio Edit)
011. BETA HECTOR - Payback ft. DIONNE CHARLES ex f&l
012. RAY HARRIS & THE FUSION EXPERIENCE - Scaramunga (B-Dub Extended Remix) ex-f&l
013. THE CHEEBACABRA - Return From Exile
014. IMPERIAL TIGER ORCHESTRA - Lale Lale
015. BROWNOUT – Oozy ex -f&l
016. YO MAMA'S BIG FAT BOOTY BAND - Booty Show ex-f&l
017. FREAK MOTIF – Junior
018. SHOKAZOBA - Funky Music
019. SKY HI - Do It (Live Cuts From 527)
020. SUPER HI-FI -Washingtonian (Live @Candy Rush, Brooklyn, NYC)